Joyeux non-anniversaire Mrs Harry

L’anniversaire de Deborah Harry était le 1er juillet. Mais à cette époque le blog n’existait pas encore. J’ai repensé à cette histoire d’Alice au pays des merveilles…le non-anniversaire (un-birthday) et je me suis dit que fêter l’anniversaire de Deborah Harry le jour de la fête nationale française était une bonne idée. Oui c’est vrai…la prise de la bastille et la révolution rock…pourquoi pas?

Humpty_Dumpty_Tenniel

Interview sur alcaline 2014

 

https://dai.ly/x1cw3op

Dans cette interview vous avez certainement remarqué la collaboration de Deborah Harry sur l’album d’Etienne Daho. Il s’agit du titre « l’étrangère ».  Je vous invite à ne pas télécharger en toute illégalité. Si vous souhaitez uniquement découvrir, il existe des sites comme deezer. Pour ma part, je me contente de vous donner le lien du site officiel de Daho pour lire les très belles paroles de cette chanson et en savoir plus…

Arcade Fire / Debbie Harry Heart of Glass / Sprawl – Coachella 2014

Cet article fait écho à l’article précèdent. Deborah Harry invitée à participer sur scène en compagnie d’Arcade Fire. Sprawl est une très belle chanson et les textes d’Arcade Fire vont si bien à Deborah Harry. Incroyablement touchant.

Concernant la petite histoire du miroir (article précedent)

C’est amusant sur ce best of, le miroir est déjà présent :

best of blondie

miroir concert blondie 7 juillet 2014

Ce qui est encore plus troublant c’est que le miroir est un thème utilisé depuis les débuts de carrière d’arcade fire également. Sur un de leur premiers albums (neon bible) on trouve déjà le titre « black miror ». Décidément…cet objet est bien intriguant. Que Deborah Harry se rassure….elle n’a pas à demander au miroir qui est la plus belle comme dans Blanche Neige. Pour son public, elle restera à jamais la plus belle.

Festival à Argeles sur Mer le 07 juillet 2014

Je vais vous étonner certainement mais je n’avais jamais vu Blondie en concert jusqu’à présent. C’est à la suite de ce festival que quelquechose de « spécial » s’est passé, un peu comme une connection et je me suis dit… » – tu dois absolument créer un blog ». Oui c’est ridicule je sais. Une révelation rock? un peu tardive me direz vous mais qu’importe. Je dois reconnaître que j’ai une profonde affection pour Deborah Harry en particulier. Ecouter un groupe lors d’un festival est toujours aléatoire…le temps est incertain, la qualité du son pas toujours au rendez-vous et le public peu attentif. Bref, des conditions peu favorable à une bonne écoute. Mais qu’importe, je n’avais pas le choix. Le groupe a joué dans un grand parc aux alentours des 21h00. par chance, la pluie s’était arrêtée. Au dessus du parc se trouve un château construit par l’architecte danois Viggo Dorph-Petersen. Puis il y a un grand parc, le parc de Valmy, connu pour abriter des oiseaux notamment des rapaces. Les concerts sont très stressants pour les animaux et finalement, il a été envisagé de les déplacer. Pendant toute la durée du concert, deux cigognes ont virevolté au dessus de la scène lorsque Blondie jouait. C’était étrange. J’ai eu beaucoup de peine pour ces oiseaux. Bien que ce lieu soit magnifique, j’aurais préféré que les concerts ne soient plus jamais donné ici pour préserver les espaces naturels.

Quand Deborah Harry est arrivée sur scène avec le groupe, j’étais très loin. Je n’ai pas pu me rapprocher et malgré les écrans géants, c’était un peu frustrant. Habillée avec un ensemble noir et blanc, Deborah Harry était très élégante et a fait preuve de beaucoup de professionnalisme. Au dessus du micro se trouvait un petit miroir en forme de coeur. Je me suis demandé si c’était une façon de nous renvoyer toute l’admiration que nous leur portions. Puis j’ai pensé à Arcade Fire. En effet, le groupe avait invité Deborah Harry à partager la scène avec eux pour coachella 2014. Leur dernier album s’appelle « the reflektor » et si vous visionnez le clip officiel vous verrez qu’il est question de miroir (enfin entre autre….). Le titre phare « the refletor » est aussi un duo sur l’album avec…l’incroyable et le magnifique David Bowie. J’aurais pu d’ailleurs faire un blog sur lui mais bon…on ne peut pas tout faire et je crois que les autres fans sont bien plus doués que moi pour en parler.

Le groupe Blondie s’est montrée à la hauteur de sa renommée, énergique, flamboyant et ATOMIC.

NB : le miroir en forme de coeur fait certainement réference à la chanson « heart of glass », j’aime juste interpoler de temps en temps 😉

La revue de presse du journal l’indépendant.