Blondie 1508

Connaissiez vous cette playlist Blondie 1508 ?  Je l’ai découverte hier. Elle s’inspire apparemment d’un album collector en vente sur différentes plateformes et en streaming.

Comme vous le savez le Rythm and Blues est aux origines du Rock. Beaucoup de groupes comme Blondie ont souvent interprété des reprises issues de ce répertoire et se sont inspirés de ce style. De mémoire, je citerais « Seven rooms of gloom » sur l’album de Blondie « Eat to the beat » et « Heat wave » (Holland / Dozier) qui se trouve sur cette playlist.

Ou aussi sur deezer.

Nos précédents articles sur le sujet :

https://deborahharryblondie.blog/tag/rythm-and-blues/

Nouvelles collaborations

Quelques informations qui vont très certainement vous intéresser.

Deborah Harry a collaboré sur l’album de John Roberts en duo avec Junior Sanchez.

Au sujet de Clem Burke, il participera à un album tribute à David Bowie avec la chanson « boys keep swinging » (album Lodger 1979).

De très bonnes nouvelles. Il me tarde d’écouter tous ces titres.

Pour ma part qu’est ce que je pourrais bien vous raconter aujourd’hui…hmmm Lodger ? en dehors du fait qu’il s’agit d’un des albums de David Bowie enregistré à Berlin, c’est aussi une nouvelle écrite en 1913 par Marie Belloc Lowndes qui a inspiré un film de Hitchcock.  Je vais être honnête avec vous…ce livre je ne l’ai pas encore lu. Il est sur ma nouvelle liseuse et dès que je l’aurais parcouru, je pourrais alors vous en parler d’avantage. Vu la quantité de livre qui existe, personne ne peut tout lire. C’est normal.

J’ai acheté une nouvelle liseuse chez bookeen. C’est interessant parcequ’elle peut lire beaucoup de formats différents contrairement à amazon kindle qui ne lit que ces propres fichiers. J’aime bien les livres papiers aussi mais il faut bien reconnaître que la liseuse est un outil confortable pour agrandir les caractères et il existe beaucoup d’autres fonctions comme la lecture audio et le dictionnaire.

Pour en revenir à Lodger en tant qu’album, Philipp Glass avait retravaillé les albums Low, Heroes et Lodger en version symphonique. Magnifique vraiment.

https://www.fip.fr/rock/philip-glass-ecrit-sa-troisieme-symphonie-pour-bowie-14419

 

« Call me » anniversaire

En savoir plus sur le film :https://www.arte.tv/sites/olivierpere/2013/09/24/american-gigolo-de-paul-schrader/

Le site de Giorgio Moroder : https://www.giorgiomoroder.com/

Article sur l »album « autoamerican » (en anglais) : https://www.udiscovermusic.com/stories/blondie-autoamerican-album/

Blondie – « Call Me » sur la scène de le Quotidien (exclu web) – juin 2017

https://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/videos/blondie-call-me-scene-de-quotidien-exclu-web.html


Un peu de Jerry Douglas

Matt Katz-Bohen sera au Novo Theatherde Los Angeles mais je n’arrive pas à trouver d’autres informations. Impossible d’avoir des détails. Deux solutions…soit Matt ne veut pas communiquer sur le sujet mais pourquoi ? soit…il joue incognito. J’opterai pour la deuxième hypothèse. Matt est donc un agent secret 😉

https://www.instagram.com/mattkatzbohen/

Mais il semble que Tommy Kessler aussi…

Vous avez vu sa voiture ? ne me dites pas qu’elle ne ressemble pas à celle d’un film de James Bond.

Bon continuons...Déborah Harry a participé hier à un concert caritatif pour la préservation de la forêt au Beacon Theater. Une très jolie tenue de camouflage. Moitié abeille / Moitié tigre 🙂

Continuons le résumé des épisodes précédents….

Déborah Harry, Chris Stein et Rob Roth ont participé la semaine dernière à deux présentations du livre « face it ». Une à la librairie Marc Jacobs et une à D.C avec Sixth & I

Quand à Clem Burke et bien..il a gardé le sens de l’humour 🙂


Note : Jerry Douglas

Jeffrey Lee Pierce

« Lucky Jim » figure sur la compilation de the Jeffrey Lee Pierce sessions project « we are only riders » (2010). C’est une belle ballade envoûtante. Je me souviens avoir entendu aussi une reprise très réussie par Deborah Harry et Matt Katz Bohen (Cabaret Show – Carlyle café 2015). C’était sur youtube, il me semble. Ceci dit, cette version avait une mélodie un peu entêtante. Un son très jazzy aussi par rapport à la version originale.

Précédents articles sur le Cabaret Show  :

https://deborahharryblondie.blog/2015/03/25/the-carlyle-connection/

https://deborahharryblondie.blog/2015/03/25/the-carlyle-connection-part-2/

https://deborahharryblondie.blog/2015/03/26/the-carlyle-connection-part-3/

Lors de chaque représentation donnée au Carlyle, Déborah évoque l’histoire des chansons. Cétait passionnant vraiment. Au sujet de « Lucky Jim » elle dit que le titre fait référence au livre de Kingsley Amis car Jeffrey appréciait cet auteur et lui en avait parlé. En toute honnête, je n’ai pas lu ce livre mais c’est une bonne idée. Pourquoi pas.

Lucky-Jim

Toujours côté livre, aujourd’hui Champagne autour de  « face it » : https://www.instagram.com/p/B5n33PbAom2/

————————————————————————————————————————————-

Pour en revenir à Jeffrey Lee Pierce, sa musique a eu beaucoup d’influence sur les artistes des 70’s et c’est encore le cas aujourd’hui. Sur l’album « no exit » de Blondie figure « under the gun » une chanson écrite par Chris Stein et qui lui rend hommage.

J’ai trouvé une video très bizarre sur internet. Ils font tous du skate board sur « under the gun ». Mais pourquoi ? quel est le lien avec Jeffrey et Blondie ?. Peut-être un clin d’oeil à « we’re only riders » ? Des fois, je me demande, d’où viennent toutes ces idées aux internautes. Je ne sais pas. En tous cas, ce qui est vrai, c’est que dans les années ’80 j’ai eu un skate board. Pas vous ?  Ce n’était pas facile au début, il fallait apprendre et comme pour le roller, il fallait aussi tomber. Mais dès que l’on maîtrisait un peu la planche, alors nous sentions la vitesse nous emporter et c’était cool. Quand j’y pense…. heureusement que mes parents n’ont jamais su qu’enfant je m’asseyais sur le skate pour dévaler une pente. Arrivée à quelques mètres de la fin, je freinais avec les pieds pour ne pas me retrouver au milieu de la route en contrebas. J’habitais un petit village de campagne, il n’y avait pas trop de circulation à cette époque mais tout de même… Comme quoi, votre blogueuse n’était pas aussi sage que l’on pourrait se l’imaginer* hein 😉

*Chers lecteurs et lectrices, c’est une anecdote et non pas un conseil. Ceci dit, si il ne faut pas reproduire le geste, garder son âme d’enfant, ce n’est pas si mal. Let’s rock and roll 🙂


Note :

En savoir plus sur Jeffrey Lee Pierce :

Article sur un blog (en français)

Jeffrey Lee Pierce – « Hey Juana » Live in Germany.

Random ‘news

Downtown 81 :

Chaédria LaBouvier est curatrice au Guggenheim Museum.

En savoir plus sur le film :

http://metrograph.com/film/film/2264/downtown-81

Nos précédents articles : https://deborahharryblondie.blog/2017/06/03/downtown-81/

Radio  :

Déborah et Chris ont été à la radio notamment sur Sirius XM. Comme le blog n’a pas d’abonnement, je ne peux pas vous en parler comme si je l’avais entendu. Par contre, j’ai trouvé un des extraits :

Bon sang…Martha and the Vandellas….ça me rappelle « dancing in the street » et un clip volontairement très drôle que David Bowie et Mick Jagger avait enregistré pour le band aid. Le R&B a beaucoup influencé les artistes que ce soit aussi bien la musique Pop / Rock que d’autres styles. Dans mon Lycée, fin des années 80, nous n’écoutions pas beaucoup de variété françaises, juste les principaux hits à la radio. Par contre à cette époque là, tout le monde adorait les artistes de la Motown et les Eagles. Music everywhere 🙂


Audio book :

Scott Sheratt a enregisté « face it » comme audio book. Il a travaillé sur les albums de Blondie comme « Eat to beat » et « no exit ». Concernant l’audio book c’est un CD d’une durée de 9 heures et vous pouvez entendre plusieurs narrateurs (Deborah Harry, Chris Stein, Clem Burke, Alannah Currie, Gary Valentine etc.).

Vous connaissiez cet extrait de Thom Yorke ??? incroyable ce son. Comme quoi on peut rester créatif tout en jouant et en intégrant des boucles. Je l’ai entendu cette semaine en faisant des recherches sur le site web du studio.


Des nouvelles de Clem :

Yep 🙂


Tommy et sa guitare 7 cordes

Pour ceux qui ne le sauraient pas, les guitares électriques standards ont 6 cordes. Je n’ai jamais utilisé de guitare 7 cordes. On m’a dit que cette corde supplémentaire double le son d’une autre corde existante, souvent un MI grave pour augmenter l’effet basse. Je me demande sur quel morceau jouait Tommy. Pour ma part, j’aime bien essayer de temps en temps l’ « open tunning » qui consiste à changer d’accordage. Par contre, je n’utilise jamais de « bootleneck » vu que je ne joue pratiquement jamais de blues mais plutôt du jazz / rock et du funk. Très sympa cette ibanez 🙂

———————————————————————————————————————————-

Des papillons sur Spotify…comme pourrait dire Dali c’est « kaleidoscopic »


—————————————————————————————————————————————

Digression : mes projets

Comme vous le voyez, je ne vous ai pas oublié. Le blog a ralenti les publications mais vous êtes tenu au courant et j’espère que cela vous fait toujours autant plaisir de lire les articles. En tous cas, merci d’être toujours au rendez vous. Où en est on ? En ce moment, mes projets avancent mais je n’ai rien à montrer, ce n’est pas très visuel. Mais je vais quand même un peu vous en parler, juste comme ça. Les répétitions de mon « mini groupe » (oui nous ne sommes que deux) ont bien avancé. J’ai acheté un enregistreur ZOOM H4N Pro pour capturer nos idées et désormais je chante et joue un peu moins de guitare sauf pour composer. Il faut que nous nous partagions les rôles au sein du groupe le temps de tout mettre en place, par la suite nous verrons. Les rôles peuvent évoluer, cela n’a pas vraiment d’importance. En tous cas, nous avons progressé c’est indéniable et sur les démos cela s’entend. En parallèle, je continue ma formation et doit impérativement terminer un projet pour un concours qui devrait avoir lieu fin de mois. Pour le moment j’ai laissé un peu de côté le blog « Deborah harry / Blondie » et « afrenchblog » parce qu’il m’était impossible de me concentrer sur tout. Il faut un temps pour chaque chose et trouver un rythme de croisière. Travailler,s’amuser mais aussi se reposer et faire le plein d’énergie. Oui oui c’est faisable 😉

BBC Radio 2

The Zoe Ball Breakfast Show : Debbie Harry, Ross Noble & The Script

https://www.bbc.co.uk/sounds/play/m0009d4l

 

Nick Tosches

Nick Tosches nous a quitté hier. Il était écrivain, romancier, poète, biographe et journaliste rock américain. Nick avait publié notamment dans les magazines comme Creem et Fusion. Nous lui devons aussi une interview du groupe Blondie en 1979.

Article français sur Nick Torches :

http://www.nova.fr/nick-tosches-le-parrain


Note : 1979 – Eat To Beat (Blondie)

Notre précédent article sur Shayla : https://deborahharryblondie.blog/2019/01/20/shayla/

Et si Shayla n’avait pas réellement disparu….et si elle était quelque-part dans cette rue ?

 

Résumé de la semaine

Le face it book tour :

Après quelques dates au Royaume Uni, le face it book tour a fait un petit détour par l’Allemagne le 15 octobre. Deborah et Rob sont le 18 au Royaume Uni.

Quelle épopée 🙂

View this post on Instagram

We so jet lagged!!! 🙃🇬🇧

A post shared by ®® 🥂 (@robrothnyc) on

Nous fêtions hier l’anniversaire à Tommy Kessler :

Clem jouait avec CBBB au Royaume Uni :

Ce serait bien si Chris Stein postait d’autres photos de Leigh Foxx 🙂

View this post on Instagram

Leigh 🎸

A post shared by 🅒🅗🅡🅘🅢 🅢🅣🅔🅘🅝 (@christein) on

Matt Katzbohen est au japon  en tournée avec Cyndi Lauper :

View this post on Instagram

🇯🇵🖤

A post shared by Matt Katz-Bohen (@mattkatzbohen) on


Note : Cyndi Lauper

Cyndi Lauper a collaboré avec Déborah Harry sur le « true colors » puis avec Blondie pour le « pollinator tour ».